Publié par : granvilleagauche | août 19, 2012

Non au nouveau plan de circulation à Granville

Depuis le début de l’été un nouveau plan de circulation a été installé dans le centre de Granville. Il s’agit d’un plan à caractère expérimental qui pourrait s’arrêter en septembre

Ce plan a été réalisé sans consultation des riverains qui seront affectés par la circulation automobile.

Outre les aspects discutables de ce plan pour l’amélioration de la fluidité du flux automobile, de gros problèmes de sécurité se posent dans certaines rues inadaptées pour recevoir la circulation intense en particulier durant la saison.

C’est ainsi que les automobiles descendant de la rue Couraye et se dirigeant vers Donville sont orientées vers la rue Roger Maris, la rue des Moulins et la rue Patton dont les chaussées et les trottoirs sont tout juste suffisants pour la desserte locale.

Les riverains de ces rues ont demandé au maire de revenir au plus vite sur ce plan; le maire a refusé.

Les riverains se sont mobilisés, en particulier à la sortie du marché du samedi , et ont recueilli plus de 700 signatures pour la pétition demandant l’arrêt du plan de circulation.

Cette pétition étant sans effet, les riverains organisent un rassemblement le lundi 20 août à 10 h au Val es Fleurs (devant  l’ancien bâtiment EDF). Ce rassemblement est appuyé par plusieurs associations : Granville Environnement, Vie et Mémoire du Vieux Granville, l’association départementale des paralysés de France. De nombreux commerçants du centre-ville, dont une centaine ont signé la pétition, ont collé sur leur vitrine l’affichette appelant au rassemblement, démontrant que ce nouveau plan est loin de faire l’unanimité.

Pour vous persuader de la pertinence de cette démarche, empruntez ces petites rues étroites, bien granvillaises, avec une poussette ou un fauteuil roulant ; le bon sens voudrait que ces ruelles retrouvent leur calme et leur sérénité.

Dernières nouvelles : l’adjoint chargé du dossier a téléphoné à l’un des responsables du collectif représentant les riverains pour lui demander d’annuler le rassemblement pendant la braderie et en échange proposait d’enlever le panneau orientant les automobiles vers la rue des Moulins; il a invoqué des problèmes de sécurité qui imposeraient l’encadrement du rassemblement par la police municipale, ce que la municipalité refusait de mettre en place ! Le collectif rappelle qu’il ne posera aucun problème  de sécurité (contrairement au nouveau plan de circulation !) et qu’il ne pratique pas ce genre de marchandage.

La Vigie Granvillaise

Publicités

Responses

  1. qui ne paraitra pas car il sort de la ligne du parti !!
    vive le débat à la vigie…
    le bobo cycliste ravi du plan vélo et amateur de jazz (en baie)

  2. « experimental »…. « s’arrêter en Septembre »….. franchement vous y croyez ?
    Ce nouveau plan fait sans la concertation des principaux intéressés : les riverains, et tout ça pour favoriser une poignée de commerçant qui bien sur n’habitent pas dans ces rues devenues dangereuses (Patton par ex.)
    avec des pistes cyclables qui ne sont pas sécurisantes….

    Et combien que ça coûte le « provisoire » à Granville ? pas loin de 30.000€ TTC pour l’étude, auxquels on rajoute le marquage au sol, la signalisation verticale, le réaménagement, et bien sûr le personnel pour la mise en place de cette signalétique… Allez TTC on doit arriver pas loin de 50.000€…..

    ça fait cher le provisoire……. d’autant qu’il semblerait que bon nombre de commerçants ne sont pas contents et proposent des alternatives intéressantes (mais sont ils membres de la toute puissante UCAG ??? Si ce n’est pas le cas : passez votre chemin !!)

    en tous cas, bien content de ne pas payer d’impôts à Granville, quand je vois comment est dépensé l’argent… d’autant plus qu’il me semble qu’il y ait d’autres priorités sur la commune (peut être moins visibles de l’exterieur, mais certainement plus utiles au bon fonctionnement de la municipalité….

  3. Quel est le réel objectif de ce nouveau plan de circulation ? Quels en sont les bénéfices ? Faire entrer dans le centre-ville tous les véhicules venant d’Avranches, de Villedieu, de la gare par la petite rue Roger Maris — deux fois moins large que le Bd d’Hauteserve, avec un virage en épingle à cheveux — est un non sens. Les cars tutoient les balcons du numéro 5 et le toît du 7, tout en dégradant les trottoirs. Ils représentent un danger pour les piétons qui se trouvent sur le trottoir au moment de leur passage. Le flux de circulation s’écoule plus difficilement, provoquant pollution et nuisances sonores accrues. Quelles études, quelles analyses ont pu conduire à une telle ineptie ? Des tests avaient déjà été faits il y a quelques années, et le projet abandonné. Quelles sont donc les réelles motivations de la municipalité ? Hormis la tranquillité des habitants du Bd d’Hauteserve, on a du mal à comprendre le but recherché.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :