Publié par : granvilleagauche | novembre 1, 2009

Projet de logements sociaux, rue Tardif à Granville

Rue tardif 30-10-2009. (1)

Les riverains réagissent

Le projet de logements sociaux sur le site de la rue tardif a fait l’objet d’une présentation publique le 21 octobre. La municipalité de Granville est partenaire de la SA d’HLM Granville – Coutances pour construire des logement sociaux sur le terrain occupé par l’ancien centre médico- social.

Le projet prévoit la construction de 30 logements (du T 2 au T 4) répartis sur deux bâtiments. Le Public a été surpris par la massivité de l’ensemble immobilier : 5 étages, 17 à 21 m de hauteur ; l’édifice a,  rapidement, été nommé la «  verrue ».

Un collectif s’est monté rapidement et le 30 octobre, devant la presse et une cinquantaine de personnes une banderole «  oui aux logements sociaux, non à la verrue » a été posée symboliquement.

Un panneau de photos a montré quel pourrait être l’impact visuel de l’édifice sur le paysage granvillais. A cet égard on notera qu’aucun document  concernant ce projet  n’a été communiqué par le service d’urbanisme malgré les demandes des riverains.

Le collectif est  favorable à la construction de logements sociaux dans le quartier Saint Paul mais il agira pour obtenir un projet moins massif et mieux intégré dans le panorama granvillais.

Dans un premier temps, un courrier va être envoyé au maire et à la société d’HLM, afin  d’entamer la concertation qui s’impose.

Publicités

Responses

  1. La question du logement social éclaire le défi de l’intégration et de la mixité au coeur de la Cité.
    Granville n’échappe pas depuis des lustres
    aux inégalités d’attribution sans que les édiles locaux, qui souvent se déclarent non informés ou en réalité peu concernés, ne dénoncent ces pratiques discriminatoires.
    Dans Granville comme ailleurs, quand des logements sociaux sont très prisés ils peuvent se trouver occupés par des familles ne répondant nullement aux critères sociaux requis. La rue du Midi incarne ces petits scandales banalisés, sans qu’aucune voix autorisée ne se fasse entendre pour protester.
    Un sursaut pour plus de transparence ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :